Transplantation Hépatique


Qu’est-ce le foie et quelles sont ses fonctions vitales ?


Le foie est un organe azygos qui se trouve dans la cavité abdominale, dans la zone de l’hypocondre droit. C’est la glande la plus grande dans le corps humain. Son poids représente 2.5% du poids d’un adulte, soit environ 1,5 kg. La détoxication, la glycogénogenèse, la synthèse de la bile et des substances protéiques les plus importantes du sang sont toutes effectuées par le foie. Il participe également à la production de la lymphe et joue ainsi un rôle essentiel pour le métabolisme.

Transplantation Hepatique

.

Les fonctions les plus importants du foie :

  • la production de la bile (environ 600 ml par jour)
  • la détoxication
  • la détoxication et l’élimination des agents excessifs (les hormones, les vitamines) et des toxines métaboliques
  • la régulation des niveaux hormonaux (par exemple l’aldostérone, l’épinéphrine (l’adrénaline), l’œstrogène, l’insuline)
  • la participation à la digestion
  • la conversion de l’ammoniac en urée
  • le stockage des réserves énergétiques (le glycogène)
  • le métabolisme des glucides
  • l’accumulation, le stockage et la distribution des certaines vitamines
  • la participation au métabolisme des vitamines (l’acide folique, A, C, B, D, K , E, PP), la conversion du carotène en vitamine A
  • la synthèse des lipides et du cholestérol, la régulation du métabolisme lipide, le dépôt des graisses
  • la synthèse des ferments et des hormones qui participe à la transformation des aliments
  • la détoxication des agents endogènes et exogènes (l’alcool, les toxines, les drogues)
  • la participation aux fonctions immunitaires
  • un rôle important dans la circulation sanguine
  • la thermorégulation du corps
  • la production des protéines plasmatiques et des facteurs de coagulation sanguine


Si le foie cesse fonctionner correctement, cela entraine un déséquilibre dans le fonctionnement de l’organisme entier :

  • Le trouble du fonctionnement digestif du foie entraine la réduction dans la quantité de bile secrétée ainsi qu’un changement de son profil, ce qui retarde la dégradation des graisses et perturbe leur absorption dans le tube digestif. Les signes principaux sont la diarrhée et les flatulences. La malabsorption des substances alimentaires entraine des changements métaboliques qui donnent lieu à une perte de poids, voire même à la cachexie.
  • Le trouble du fonctionnement détoxique (décontaminant) du foie permet aux agents toxiques, non seulement ceux provenant de l’extérieur du corps, mais aussi ceux produits dans le gros intestin sous l’influence de la microflore (l’indole, le phénol, le scatol) de contaminer le sang. Ces substances mentionnées entrainent des dommages irréversibles sur le système nerveux central, l’encéphalopathie hépatique.
  • Le dysfonctionnement de la capacité de synthèse hépatique est suivi par l’inhibition de la synthèse de l’albumine. L’albumine est la protéine plasmatique la plus importante. De plus, la production du système de coagulation sanguine est réduite. Quand une blessure minimale entraine un saignement prolongé, on suppose la présence d’un dysfonctionnement hémostatique.


Les maladies du foie sont virulentes puisque sans le traitement nécessaire, elles deviennent chroniques et irréversibles et entrainent une anormalité fonctionnelle. Malgré tous les progrès dans la médecine moderne, il arrive que certaines maladies du foie ne répondent pas au traitement. Parfois, dans le cas d’une pathologie hépatique sévère, la seule solution est la greffe.


Certaines maladies et pathologies peuvent servir d’indications pour la greffe du foie :
 

  • Les maladies oncologiques : Il faut spécifier que dans le cas du cancer, la greffe du foie est indiquée si la tumeur est uniquement localisée dans le foie et s’il n’existe pas de métastases dans les autres organes
     
  • L’insuffisance hépatique aigue (par exemple, du fait d’une intoxication)
     
  • Les cas d’hépatites sévère (sauf l’hépatite A)
     
  • L’hémochromatose : C’est un trouble métabolique qui entraine le dépôt du fer dans les cellules hépatiques et perturbe leur fonctionnement normal.
     
  • La cirrhose du foie au stade avancé, surtout en présence d’un risque de défaillance du foie.
     
  • La maladie de Wilson : Une maladie qui affecte le foie et certains autres organes en raison d’un trouble métabolique.
     
  • La forme cirrhotique de la fibrose kystique.
     
  • Les malformations congénitales, etc.


     
Contre-indications absolues à la greffe du foie :


 

  • les dysfonctionnements irrémédiables des organes vitaux (les maladies cardiaques, pulmonaires, du système nerveux central)
     
  • le processus d’infection en dehors du foie (la tuberculose, l’infection du VIH, etc.) ou toute autre infection systémique ou auto-immune résistante aux traitements
     
  • les maladies oncologiques extra-hépatiques
     
  • les malformations incompatibles avec la survie à long terme
     
  • le manque de la préparation psychologique, le manque de compréhension de la nature de l’opération, de sa nécessité, de ses risques et des résultats attendus de la part du patient
     
  • l’alcoolisme


     
Contre-indications relatives sont les suivantes :


 

  • le patient a plus de 60 ans
     
  • des opérations précédemment effectuées sur le foie et les conduits biliaires
     
  • la thrombose de la veine porte
     
  • le cholangiocarcinome
     
  • la reproduction virale active de l’hépatite B
     
  • l’obésité
     
  • le manque de soutien psychologique du patient de la part de sa famille immédiate

 



Que représente une greffe du foie, et quelles en sont les étapes ?

 
L’étape du donneur
 

Le donneur doit correspondre à un nombre de critères :

  • Etre âgé de 20 à 55 ans
     
  • la compatibilité de son groupe sanguin avec celui du patient
     
  • l’absence des lésions et pathologies hépatiques
     
  • le bon état de santé générale


 

Votre voyage
 

Un assistant personnel fourni par Remed Assistance vous accueillera à l’aéroport, vous accompagnera jusqu’à l’hôpital et traduira tout ce qui est nécessaire afin de vous assurer une expérience agréable du voyage médical.
 



L’étape préopératoire et le diagnostic
 

Actuellement, la greffe d’une partie d’un organe provenant d’un proche du patient est la plus répandue. Avant l’opération de transplantation rénale, le receveur et le donneur subissent un examen exhaustif qui comprend les étapes ci-dessous :
 

  • L’examen en laboratoire pour évaluer le groupe sanguin, les facteurs de coagulation sanguine, l’analyse biochimique du sang, la présence des virus de l’hépatite et du VIH.
     
  • La tomodensitométrie pour créer une image du foie et identifier sa taille et forme.
     
  • L’échographie-doppler pour évaluer l’état des vaisseaux sanguins du foie.
     
  • L’électrocardiographie et l’échocardiographie pour évaluer l’état du cœur.
     
  • La spirométrie pour évaluer la fonction pulmonaire.
     
  • La radiographie pulmonaire.
     
  • La consultation psychologique, etc.
     

Dans le cas où une maladie spécifique est identifiée, certaines méthodes supplémentaires d’examen peuvent être exigées.

Le don du foie par un donneur vivant, surtout s’il est un proche du patient, est considéré comme une option préférable.
 



La greffe à partir un donneur vivant


 

L’opération de greffe du foie est très compliquée. Premièrement, le chirurgien excise l’organe touché avec un fragment de la veine cave – le bloc de vaisseaux sanguins qui alimente le foie. Ensuite, une partie du foie donné (dans le cas où le donneur est vivant) est greffé à la place du foie prélevé. Le chirurgien reconnecte les vaisseaux sanguins afin de restaurer l’irrigation sanguine vers l’organe.
 

Lors de la dernière étape de l’opération, le chirurgien restaure les canaux biliaires. Un dispositif spécial est employé pour retirer du sang et du liquide du foie. Les tubes de drainage sont introduits dans la cavité abdominale et ils sont y laissés plusieurs jours. Un tube est introduit dans le canal biliaire du patient afin de retirer la bile. Le volume et le couleur de la bile retiré sont très important pour les médecins. Elle peut avoir une apparence verte ou jaune. Il arrive que le tube reste en place pour plusieurs mois. L’opération entière dure environ 8 à 12 heures et nécessite toute une équipe de médecins spécialisés.
 



Période postopératoire


 

Après la transplantation du foie, le patient reste généralement 2 à 5 jours dans le service de soins intensifs. Dans des conditions favorables de récupération post-opératoire, le patient est déchargé dans les 10 - 15 jours en moyenne. Dès le premier jour suivant l’opération, le patient commence à prendre des médicaments spécifiques appelés immunosuppresseurs. Le patient doit les prendre à vie afin de prévenir la réaction du rejet de la greffe. Le patient doit consulter le centre de transplantation toutes les deux semaines afin de subir des examens médicaux et d’effectuer une échographie abdominale.
 



Transplantation hépatique en Turquie


 

En Turquie, les questions concernant les transplantations sont réglées par la législation. Les patients internationaux en Turquie sont autorisés à recevoir le rein d’un donneur proche vivant.

 

Les avantages du traitement en Turquie

 

Vous pouvez avoir des conseils et des plans de traitement auprès de spécialistes dans les meilleures cliniques de Turquie, ainsi que des opinions alternatives concernant votre traitement à l’étranger.
 

Les avantages du traitement en Turquie sont ses traitements médicaux de haute qualité à des prix raisonnables.
 

Les cliniques en Turquie fonctionnent conformément aux normes mondiales tout en bénéficiant des méthodes de leurs collègues d’Europe et des États-Unis, ainsi que de leur propre expérience. La Turquie fait partie des pays favoris pour le traitement.
 

Les citoyens de nombreux pays sont attirés par les prix raisonnables et favorables, ainsi que par les normes élevées de qualité de traitement en Turquie.
 

Dans les cliniques turques, le confort psychologique et une véritable gentillesse du personnel médical sont garantis pour les patients.


 

Départ de l’aéroport

 

Vous serez accompagné jusqu’à l’aéroport par un assistant personnel. Au moyen d’une autorisation de vol et d’un rapport médical, vous prendrez l’avion jusqu’à chez vous !

 

Suivi

 

Après votre retour, le personnel de RemedHealth.com sera à votre disposition pour toute demande ultérieure.

Afficher plus de détails

Veuillez Remplir Notre Formulaire Ci-Dessous

* Veuillez remplir les champs marqués.