Radiothérapie

La radiothérapie est effectuée au moyen des rayons X et gamma provenant d’éléments radioactifs. Le traitement entraine l’irradiation des tumeurs et métastases à l’aide du rayonnement ionisant.


Le principe de la radiothérapie


Le principe de la radiothérapie dans le traitement des tumeurs malignes est fondé sur les effets nocifs de la radiation sur les cellules tumorales, puisque la radiation endommage l’ADN des tumeurs.

Radiothérapie


Les objectifs principaux de la radiothérapie :

  • Le traitement des tumeurs grâce à l’effet nocif de la radiation sur les cellules tumorales. La radiation endommage l’ADN des tumeurs.
  • La réduction tumorale grâce à la mort d’une partie des cellules tumorales, et la réduction de la viabilité des cellules tumorales restantes. En règle générale, dans ce cas, la deuxième phase du traitement une opération chirurgicale. Le traitement de radiothérapie diminue la probabilité d’une diffusion peropératoire des cellules tumorales.
  • Influencer les zones susceptibles de diffuser des cellules tumorales qui ne seront pas supprimées lors de l’opération suivante.
  • Influencer la tumeur dont l’élimination n’est pas envisageable par la chirurgie afin de réduire les symptômes désagréables et améliorer la qualité de vie.


Les types de la thérapie par rayons X (la radiothérapie) :

  • Radiothérapie externe
  • Curiethérapie endocavitaire
  • Radiothérapie combinée
  • Curiethérapie interstitielle

La radiothérapie peut être réalisée avant la chirurgie (préopératoire ou néo-adjuvante), lors de la chirurgie, ou après la chirurgie (postopératoire ou adjuvante).


Les systèmes modernes employés lors de la radiothérapie :

  • Radiothérapie conformationnelle
  • Radiothérapie à modulation d’intensité (IMRT)
  • Radiothérapie guidée par imagerie (IGRT)
  • Radiothérapie à modulation d’intensité avec des champs statistiques ou des arcs (IMAT)
Radiochirurgie stéréotaxique (radiothérapie)

TC’est la radiothérapie à très haute précision. En général, la radiochirurgie stéréotaxique n’est pas une intervention chirurgicale. Toutefois, une seule irradiation à haute précision et à une dose élevée permet de détruire la tumeur dans une seule session sans effet perceptible sur les tissus périphériques. Pour effectuer la radiothérapie stéréotaxique ou une session de la radiochirurgie, les éléments suivants doivent être présents :

  • L’emploi de traitement des images 3D et 4D
  • L’emploi de systèmes d’immobilisation des patients lors de l’irradiation, qui exclut le déplacement de patient lors de l’irradiation.
  • L’emploi de faisceaux de radiations à forte énergie qui se concentrent sur la tumeur.
  • L’emploi de l’IGRT (la radiothérapie guidée par imagerie) pour la surveillance constante et, au besoin, la correction rapide de la position du corps du patient ou des changements sur le champ d’irradiation.

La radiothérapie stéréotaxique nécessite 2 à 5 séances. Elle est employée dans le traitement des tumeurs du poumon, du foie, des organes de la cavité abdominale, de la moelle épinière, de la prostate, et des voies aérodigestives supérieures.


La radiochirurgie stéréotaxique ou radiothérapie est effectuée à l’aide d’équipement ci-dessous :

La tomothérapie est une méthode moderne de radiothérapie de 4eme génération, dont la particularité est l’irradiation hélicoïdale et la formation d’un faisceau en éventail de radiation ionisante qui permet d’irradier de manière égale les tumeurs larges. La tomographie est assistée par un ordinateur intégré qui identifie la forme, la taille et la location de la tumeur instantanément avant que la session commence. La tumeur est ensuite exposée aux émissions radioactives avec la plus grande précision. La tomothérapie peut être employée pour le traitement de toute tumeur, tant que le patient a une prescription pour la radiothérapie. Le haut rendement et la sécurité relative à la tomothérapie ont été particulièrement remarqués dans les types de tumeurs suivantes :

  • Tumeur au cerveau
  • Cancer des voies aérodigestives supérieures
  • Cancer de la prostate
  • Cancer du poumon
  • Cancer du foie
  • Cancer du pancréas
  • Cancer de la moelle osseuse et les autres types du cancer avec lesquels la pratique d’une radiothérapie habituelle est limitée en raison de la haute sensibilité des tissus à la radiation, ainsi qu’en raison de cas tels que le cancer récurrent suivant la radiothérapie ou la présence de plusieurs cancers.
  • Le couteau gamma : La tumeur est exposée aux rayons gammas. Le dispositif génère environ 200 rayons qui sont orientés directement sur la tumeur et qui la pénètrent. Les instruments modernes disposent de la capacité de déplacer le patient avec une précision de 1mm afin de créer un impact complet sur la tumeur. La taille de la tumeur ne peut dépasser 3-4 cm. Le traitement est effectué en une seule séance. Contrairement à la radiothérapie traditionnelle, où un faisceau unique de radiation affecte la tumeur, la technique couteau gamma emploie plusieurs faisceaux de radiation. La dose des faisceaux individuels n’est pas assez forte pour endommager les tissus cérébraux sains. Cependant quand ils se concentrent tous sur un point précis qui correspond à la tumeur cérébrale, une forte dose est produite, et cela affecte uniquement la tumeur.

Quels types de maladies sont traités à l’aide d’un couteau gamma ?

Le traitement à l’aide d’un couteau gamma n’exige pas d’anesthésie. Des sédatifs suffisent, cela veut dire que le patient reste conscient lors du procédé de traitement. La tête du patient est fixée dans une seule position au cours de l’irradiation. Le couteau gamma est employé pour traiter non seulement les tumeurs, mais aussi les autres maladies cérébrales. Il est utilisé avec succès dans le traitement des tumeurs malignes et bénignes, et également dans le cas des métastases cérébrales :

  • Méningiomes
  • Neurinomes acoustiques
  • Gliome
  • Craniopharyngiome
  • Métastases cérébrales
  • Tumeurs des glandes pituitaires



En plus de traitement des tumeurs, le couteau gamma est utilisé afin de traiter les malformations cérébrales :

  • Malformations artérioveineuses
  • Malformations caverneuses
  • Fistules artérioveineuses de la dure-mère
  • (CyberKnife) C’est un accélérateur linéaire, dont le principe est fondé sur le rayonnement continu de freinage. Il diffère du couteau gamma par le fait qu’avec le CyberKnife, on ne doit pas garder le patient fixe ou le rendre stationnaire. Lors de la séance d’irradiation, les capteurs du dispositif vérifient constamment la location de la tumeur cérébrale, par conséquent le faisceau de radiation affecte seulement la tumeur. Cela rend la séance de traitement véritablement confortable et sûr. La partie opérante du dispositif est capable de se déplacer autour du patient à différents angles. Cela entraine une dose hautement cancéricide (létale aux tumeurs) qui affecte précisément la tumeur sans endommager les tissus périphériques.

 


Dans quels cas est-ce que le traitement CyberKnife est employé ?
 

  • Foyers pathologiques (tumeurs) cérébrales complexes
  • Foyers pathologiques (tumeurs) cérébrales sur lesquels la radiothérapie externe devrait être évité
  • Récurrence de la tumeur cérébrale
  • Les tumeurs cérébrales exigeant une entrée chirurgicale difficile
  • Patients qui ne souhaitent pas subir une intervention chirurgicale pour diverses raisons

 

La méthode de CyberKnife permet le traitement des tumeurs considérées comme inopérable en raison de la difficulté d’accès ou des contrindications résultant de la mauvaise santé du patient.
 


Quels types de tumeurs cérébrales peuvent être traitées à l’aide de CyberKnife ?


Les tumeurs malignes

  • Astrocytomes
  • Gliomes
  • Tumeurs de la base crânienne
  • Métastases cérébrales et osseuses


Les tumeurs bénignes

  • Méningiomes
  • Neurinomes acoustiques
  • Adénomes pituitaires
  • Hémangioblastome
  • Craniopharyngiome
  • Autres tumeurs bénignes


Les tumeurs extra-crâniennes

  • Mélanome
  • Tumeurs des voies aérodigestives supérieures
  • Tumeurs de la base crânienne
  • Tumeurs de la moelle épinière
  • Tumeurs des glandes mammaires
  • Tumeurs pulmonaires
  • Tumeurs du pancréas
  • Tumeurs de la rétropéritoine
  • Tumeurs du foie
  • Tumeurs rénales
  • Tumeurs de la glande prostatique



Autres anormalités

  • Malformations vasculaires
  • Malformations artérioveineuses
  • Malformations caverneuses
  • Névralgie du nerf trijumeau
     

D’autres dispositifs combinés sous les noms commerciaux Novalis TX, XKnife, Axesse, TrueBeam, Trilogy proposent également des options de la radiothérapie stéréotaxiques.

Afficher plus de détails

Veuillez Remplir Notre Formulaire Ci-Dessous

* Veuillez remplir les champs marqués.